500 jeunes issus de la région Auvergne Rhône-Alpes ont passé leur séjour de cohésion en Isère, du 20 juin au 2 juillet 2021.

Ils ont été accueillis dans le Vercors, dans plusieurs centres de vacances situés à Autrans, Méaudre, Villard de Lans et Lans en Vercors, encadrés par des équipes de tuteurs formés et des chefs de centre issus de l’Education nationale.

Les jeunes ont pu expérimenter des activités sportives, dont la course d’orientation, la randonnée « trappeur », le beach volley à Méaudre, les jeux de ballon, la self-défense, le tir à l’arc, le biathlon.

Ils ont également suivi des ateliers organisés par des intervenants issus de l’armée, de la gendarmerie, des auto-écoles grenobloises, et d’associations, sur des domaines variés : sécurité routière, gestes qui sauvent, journée défense et mémoire nationales (équivalant à la JDC), développement et orientation professionnelle.

Ils ont réalisé des animations en groupe, ont participé aux tâches collectives, et se sont déplacés sur le Vercors et dans la ville de Grenoble, afin d’appréhender plus concrètement le riche patrimoine historique et naturel de l’Isère.

Légende: 1. Cérémonie de lancement du SNU au centre Le Vertaco, à Autrans, séjour dirigé par monsieur Kotowsky; 2. Lors de la formation des tuteurs, à Villard de Lans, visite de madame Insel, rectrice de l’académie de Grenoble, et de madame Henry, DASEN de l’Isère, au centre dirigé par madame Colas; 7. Visite de monsieur Prévost, Préfet de l’Isère, et de madame Henry, DASEN de l’Isère, au centre d’Autrans, le Vertaco, lors d’un atelier Résilience, durant la « Journée défense et mémoire nationales ». Les intervenants, venus de Varces, proposent une initiation à l’orientation; 9. Des jeunes qui se sont régalés, au centre de Méaudre, avec leur cheffe cuisinière, leur cheffe de centre madame Buissière, ainsi que madame Henry, DASEN de l’Isère.

En savoir plus

Le service national universel est proposé aux jeunes de 15 à 17 ans, qui peuvent s’inscrire sur la base du volontariat. Ces jeunes débutent leur parcours par un séjour de cohésion de 12 jours en fin d’année scolaire ; puis ils disposent d’un an pour donner de leur temps dans le cadre d’une mission d’intérêt général de 12 jours ou 84 heures, auprès d’une association, d’une institution à but non lucratif, d’un club sportif, etc ; enfin ils peuvent s’ils le souhaitent prolonger cette période de service par un engagement plus long, sur plusieurs mois.

Plus d’informations sur www.snu.gouv.fr