Projet initié par l’association UNADIF- FNDIR  (Union Nationale des Associations de Déportés et Internés de la Résistance et Familles), association historique et mémorielle, dévouée à la Mémoire de la Résistance et de la Déportation, vise à labelliser tous les établissements qui proposeront de retracer le parcours d’un ancien résistant-déporté local.

Le collège Louis Aragon est, depuis de nombreuses années, déjà très engagé dans un travail de mémoire, notamment au travers de l’atelier « Passeurs de mémoire » animé par un professeur d’histoire-géographie et un professeur de français qui permet aux élèves de se préparer aux épreuves individuelles et collectives du Concours National de la Résistance et de la Déportation. C’est donc tout naturellement que le collège Louis Aragon a été choisi par Jean Paul Blanc, Président de l’UNADIF – FNDIR 38, pour faire une recherche sur Robert VALLON, résistant lyonnais arrêté et interné en 1944 à la Prison de Montluc, d’autant que son fils Alain VALLON pourra apporter un témoignage sur la vie de son père.

Pour cette première expérience pilote, les élèves et leurs professeurs seront amenés à découvrir des lieux de mémoire marquants de la région, mais aussi à participer à des cérémonies commémoratives afin de faire vivre les valeurs portées par la Résistance et la Déportation. A noter qu’ils travailleront en étroite liaison avec les étudiants BTS audiovisuel du lycée Léonard de Vinci pour leur production finale.

L’UNADIF - FNDIR 38 apportera un accompagnement continu tout au long du projet et présentera une exposition dans de nombreux lieux du département sur le camp de concentration de DACHAU, lieu de déportation de Robert VALLON.

Un bel évènement mémoriel, éducatif et culturel.