Enseignement EPS

Les enseignements de l'éducation physique et sportive dans le département de la Haute-Savoie sont une priorité. Ils garantissent aux élèves d'être en bonne santé, de développer leur motricité, d'acquérir des règles et de s'approprier une culture sportive. Le département de la Haute-Savoie, de part son environnement naturel riche et varié, offre l'espace où tous les champs d'apprentissage sont travaillés et permet d’organiser de nombreuses rencontres (USEP et UNSS) pour former des citoyens sportifs. Le groupe départemental EPS propose de nombreuses ressources et cadrages pour accompagner les équipes dans cet enseignement.

Savoir rouler - savoir nager

Savoir rouler

Le dispositif "Savoir Rouler à Vélo" (SRAV) propose aux familles un dispositif accessible et utile destiné à renforcer la pratique du vélo chez les enfants, mais aussi les conditions de sécurité de cette pratique sur la voie publique. Par ailleurs, il s'inscrit dans le cadre du Plan vélo et mobilités actives, initié par le Gouvernement, dont l'objectif est de multiplier par trois l'usage du vélo en France et atteindre les 9 % de déplacements à l'horizon des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris de 2024.

Plus d'informations sur le site de l'Éducation nationale

Le programme "Savoir Rouler à Vélo", comme d'autres programmes développés au sein des établissements scolaires, fait la promotion de la pratique d'une activité physique régulière, notamment auprès des plus jeunes qui sont de plus en plus touchés par la sédentarité, tout en promouvant un mode économique et écologique de déplacement.

Plus d'informations sur le site du Ministère des sports

Une expérimentation de la mise en place du savoir rouler a lieu en mai dans deux écoles de la Haute-Savoie. Elle est organisée par le service SDJES et les CPD EPS de la DSDEN de Haute-Savoie.

Cette expérimentation permettra de développer le SRAV sur le département de la Haute-Savoie à la rentrée 2021.

Savoir nager

Le projet départemental pour l’enseignement des activités aquatiques à l’école primaire prévoit que tous les élèves du département acquièrent, au cours du cycle 2, un niveau de compétence dans la maîtrise des activités aquatiques conjuguant:

  • des savoir faire moteurs, garants d’une sécurité active,
  • des savoirs liés au langage, aux méthodes et stratégies d’apprentissage,
  • des savoir être liés au vivre ensemble et à l’autonomie.

Ce niveau de compétence sera ensuite approfondi au collège. Il se traduit dans un résultat, une performance contextualisée: "maîtrise scolaire des activités aquatiques" définie par le certificat d’aisance aquatique:

  • effectuer un saut dans l’eau;
  • réaliser une flottaison sur le dos pendant cinq secondes;
  • réaliser une sustentation verticale pendant cinq secondes;
  • nager sur le ventre pendant vingt mètres;
  • franchir une ligne d’eau ou passer sous une embarcation ou un objet flottant.

La mise en place des cycles natation permet à 49% des élèves de cycle 1 (GS), 79% des élèves de cycle 2 et 19% des élèves de cycle 3 (cession de rattrapage) de pratiquer la natation.

Pour compléter l'offre des bassins, en partenariat avec Savoie Mont Blanc Juniors, le département propose des séjours de classes bleues pour les élèves de Haute-Savoie en Haute-Savoie: 21 classes soit 415 élèves en 2019/2020.

Enfin la DDCS 74 met en oeuvre l'opération "J'apprends à nager". Le but recherché par cette opération est de limiter les risques de noyade par l'apprentissage du savoir nager et à minima par la construction par l'enfant de la notion de "corps flottant". Ce sont des stages gratuits en péri et/ou extra-scolaire, pour 15 enfants de 6 à 10 ans (avec une priorité pour les enfants rentrant en 6ème: CM2) sur la base de 10h minimum (séance de 30 minutes à 1h). En 2019/2020 les communes concernées étaient Cluses, Scionzier, Annemasse, Gaillard et Chamonix avec 300 élèves touchés.

Enseignement de spécialité EPS

Dans le cadre de la réforme du baccalauréat, un nouvel enseignement de spécialité  destiné à promouvoir et développer pratiques et culture sportive est offerte aux élèves.

Plus d'informations sur le site de l'Éducation nationale.

Le lycée Baudelaire à Annecy a été choisi comme établissement accueillant cette nouvelle spécialité.

Premier lycée du bassin à ouvrir l'option facultative EPS (3h par semaine) et premier lycée du département à ouvrir le parcours EPS d'exploration 5h en seconde et EPS de complément 4h en 1ère et terminale, le lycée dispose également d'une section sportive scolaire football, d'un pôle de patinage de haut niveau et propose à tous ses compétiteurs des horaires aménagés leur permettant de concilier sport et études. L'ouverture de l'enseignement de spécialité s'inscrit donc dans la continuité de cette politique éducative déjà remarquée puisqu'en juin 2018, c’est au lycée Baudelaire que le label génération 2024 a été officiellement lancé par M le ministre.

Pour plus d'informations sur cet enseignement de spécialité EPS au lycée Baudelaire.

Les dispositifs

Le CRESA

Le CRESA (Centre de Regroupement Étude et Sports d'Annecy) est un dispositif qui lie la DSDEN 74, la Ville d'Annecy et le CRESA par une convention permettant aux jeunes élèves à partir du CM1 de concilier une pratique visant le haut niveau et leur scolarité. La convention permet aux établissements concernés (écoles et collèges) d'aménager les horaires des élèves afin qu'ils puissent suivre un programme d'entraînement dans leur discipline mais qu'ils puissent également bénéficier des horaires d'EPS enseignés à l'école.
De nouvelles conventions entrent en vigueur à la rentrée 2021 avec l'entrée possible de nouveaux établissements et de nouvelles disciplines.

Liste des écoles et collèges et leurs activités.

Sections sportives

Elles permettent de concilier études et pratique sportive renforcée. Les candidats qui font preuve d’un bon niveau dans la discipline visée, suivent une scolarité normale et bénéficient de 4 à 8h d’entrainement sportif hebdomadaire lors desquelles, en plus de la pratique, ils acquièrent des compétences de jeunes officiels leur permettant par la suite de préparer des formations d’arbitres, éducateurs, dirigeants.. (cf BO n°18 du 30 avril 2020 : Les sections sportives scolaires )

En Haute -Savoie, 36 sections sportives ouvertes dans 29 collèges et 7 lycées permettent aux collégiens et lycéens la pratique renforcée dans 14 disciplines.

Pôle espoir

Les jeunes sportifs de haut niveau (SHN) sont accueillis dans des établissements qui leur permettent de concilier la progression de leur carrière sportive et la poursuite d’étude et l’insertion professionnelle. L’organisation de la scolarité (emploi du temps et examen) s’établit en fonction des entraînements sportifs et des dates de compétitions.

Plus d'informations au niveau académique et sur le Sport de Haut Niveau

Le département compte des pôles espoir dont entre autres:                                                         

  • Ski: collège Roger Frison Roche à Chamonix
  • Patinage:  collège Raoul Blanchard à Annecy
  • Lutte: collège Geneviève Anthonioz de Gaulle à Cluses

La vie associative

USEP - L’Union sportive de l’enseignement du premier degré

Projet départemental de développement USEP 74 - 2016-2020

L'USEP, secteur sportif de la Ligue de l'Enseignement, fédération sportive scolaire, contribue à la formation sportive et citoyenne de tous les enfants des écoles primaires publiques pour une société humaniste, laïque et solidaire en:

  • générant de l'activité physique sportive et associative qui développe des compétences motrices, sociales et civiques associées à des savoir-faire et des savoir-être;
  • créant un environnement favorable à la pratique physique, sportive et associative (accessibilité, coût, activités...) qui facilite les comportements actifs des jeunes;
  • développant une culture commune de promotion de l'activité physique pour favoriser l'engagement des jeunes dans un cadre associatif dans le respect des valeurs humanistes et fraternelles;
  • abordant la laïcité autant comme un principe d'organisation qu'un objet d'éducation.

Le projet de développement repose sur trois orientations fortes:

  • la vie sportive et associative,
  • la pédagogie et la recherche,
  • l'accompagnement des territoires.

Le projet départemental est au service des différents projets de nos onze secteurs, il s’articule avec le projet de développement du Comité Régional USEP ainsi qu’avec le  Projet National de Développement 2016-2020 de l’USEP.

A ce titre, il reprend à son compte les valeurs fondatrices qui définissent l’USEP et la Ligue de l’Enseignement pour la formation d’un citoyen sportif et solidaire, la formation d’une personne en capacité d’agir dans la société d’aujourd’hui.

Le Comité Départemental 74 construit et met en oeuvre un Projet Départemental de Développement spécifique en direction de tous les enfants des écoles publiques, qui intègre :

  • apprentissage de la vie associative,

  • éducation à la santé,

  • prise en compte du handicap et de la diversité,

  • éducation au développement durable et solidaire,

  • réduction des inégalités d’accès a la culture sportive et associative.

Ce projet fédérateur est au service du développement de l’USEP à tous les niveaux, local, secteur, départemental.

Chaque secteur a pour ambition de mettre oeuvre le Projet Départemental de Développement.

Vie associative et sportive

Principes généraux:

 En affirmant le rôle primordial de la pratique sportive, il convient de donner une réelle place à la vie associative qui précède, intègre et suit la rencontre sportive. Il s'agit ainsi de faire vivre aux membres de l'association USEP (enfants, enseignants, parents) au travers de leur engagement individuel, une vie sportive et une vie associative en symbiose, au service l'une de l'autre.

 Ces éléments font évoluer la rencontre sportive USEP vers la rencontre sportive-associative USEP qui s'articule autour de trois principes :

  • l'autonomie de l'enfant: l'enfant doit pouvoir faire, expérimenter et assumer des choix, s'organiser à plusieurs, vivre des interactions avec l'autre, construire les bases d'une auto-évaluation. Autant d'éléments contribuant à un enseignement moral et civique contextualisé.
  • un projet co-construit: les adultes, vecteurs des valeurs humanistes de l'USEP, doivent permettre aux enfants de développer celles-ci dans le cadre d'un projet co-construit entre enfants et adultes. L'adulte bienveillant est celui qui pense et organise les conditions nécessaires pour que l'enfant ait toute sa place. Il accompagne l'enfant sur le chemin de l'autonomie afin qu'il devienne l'auteur de ses apprentissages.
  • la réflexion et le débat: l'activité sportive doit servir de support au débat afin de former l'esprit critique de nos jeunes sur des questions telles que l'égalité filles/garçons, le rapport à la règle, le respect des différences, le fair-play...

Cette construction partagée s'effectue dans tous les temps de l'enfant à l'école et hors de l'école. Elle s'appuie sur la pratique sportive qui peut s'envisager dans le cadre d'un partenariat maîtrisé avec les fédérations sportives et offrir une ouverture à la culture sportive.

UNSS - L’Union Nationale du Sport Scolaire

L’Union Nationale du Sport Scolaire en quelques mots:

  • L’UNSS est la fédération du sport scolaire du second degré de l’enseignement public (collèges et lycées) présidée par le (la) Ministre de l’Éducation Nationale.
  • Une double mission : organiser et développer la pratique d’activités sportives et artistiques et l’apprentissage de la vie associative pour et par les élèves.
  • L’UNSS fédère l’ensemble des Associations Sportives (AS) et organise les rencontres du niveau local jusqu’au niveau national, voire international.
  • Un principe fondamental : le sport scolaire contribue à promouvoir le respect de l’éthique et des valeurs éducatives et humanistes des pratiques sportives et artistiques.
  • Un projet éducatif dans le respect des valeurs de la République, lié à l’appropriation culturelle des sports et des activités physiques et artistiques.

L’Association Sportive et ses caractéristiques

Dans chaque établissement scolaire du second degré, une association sportive est obligatoirement créée, affiliée à l’union nationale du sport scolaire et encadrée par les enseignants (TES) d’EPS dans le cadre d’un forfait de 3 heures intégré à leur service (code de l’éducation L552-2)

L’associations est encadrée par les enseignants d’éducation physique et sportive. C L’Association Sportive (AS), prolongement de l’enseignement obligatoire de l’EPS, contribue à la dynamique et au rayonnement de l’établissement. Le projet est disponible auprès du chef d’établissement qui est également président de l’AS ou auprès des enseignants d’EPS, animateurs de l’AS (actions, programme et calendrier). L’encadrement des activités peut aussi être réalisé parfois, par des personnes qualifiées, agréées par le comité directeur de l’Association.

Il existe un plan national de développement du sport scolaire (PNDSS) 2020-2024 qui est organisé en trois axes:

  • L’accessibilité.
  • La responsabilité - l'innovation.
  • L’éducation.

Plus d'informations sur le projet sportif fédéral et sa plaquette.

L’Association Sportive en pratique

A l’UNSS, une palette de 116 sports est proposée nationalement, pour 70 en moyenne par académie.
Le temps réservé à l’association sportive est le mercredi après-midi, où il est organisé des temps de pratique (entraînements)à destination des licenciés. L’animation sportive peut également réalisée sur le temps de la pause méridienne quotidienne, ainsi qu’en fin d’après-midi selon les établissements. Ces temps de pratique débouchent, pour les élèves qui le souhaitent, sur des rencontres inter-établissements toujours le mercredi après-midi, au niveau du district, puis du département, de l’académie, de l’inter- académie pour finir au niveau national.

A côté de ce bloc compétitions, sont proposées des activités événementielles: destinées à valoriser un type de public ou un type d’activités.

Enfin parallèlement à ces rencontres, figure l’ensemble des actions de formation liées à la prise de responsabilité des élèves dans le cadre des quatre fonctions reconnues et leurs déclinaisons : jeunes juges et arbitres, jeunes organisateurs (reporters, secouristes, interprètes, sécurité), jeunes coaches /dirigeants, et jeunes éco-responsables.

L'UNSS Haute-Savoie en quelques chiffres

A la fin de l’année scolaire 2019-2020, 25,16 % des élèves scolarisés en Haute Savoie étaient licenciés à l’UNSS soit un élève sur quatre. Ce qui représente 21.93 % des filles inscrites dans les établissements hauts savoyards, et 28.25% des garçons. Dans cette population de licenciés, le rapport filles/garçons s’établit à 42.58% / 57.42%.

L'UNSS en haute-Savoie

Au niveau départemental, des rencontres sont proposées dans 27 sports mais 13 activités plus confidentielles commencent leurs rencontres directement au niveau académique, Au total, les A.S du département proposent 63 activités de pratique différentes. La spécificité du département est la pratique des sports de glisse ainsi que les sports de pleine nature. Un challenge nature sur l’année scolaire fédèrent de nombreux établissements et les raids plein air fleurissent dans de nombreux districts. Les compétitions dans les sports collectifs sont dynamiques ainsi que dans les sports de raquette qui montent en puissance depuis quelques années.

Les Journées promotionnelles sont nombreuses :

  • Le cross départemental qui est la plus grosse manifestation avec environ 3000 coureurs du niveau collège au niveau lycée.
  • Les actions solidaires Handisport et Sport Adapté  avec Annecy Court et Thonon Bouge qui rassemblent de nombreux licenciés en faveur de toutes les formes de handicap.
  • La lycéenne, destinée à faire la promotion de la pratique de l’activité sportive auprès des jeunes femmes de 15 à 18 ans lors de la journée de la femme.
  • La Journée Nationale du Sport Scolaire en Septembre.
  • Le critérium nordique des collèges et des lycées avec le concours d’Haute Savoie Nordic  qui organise aussi une formation enseignants.
  • La Semaine Olympique et Paralympique en Février.
  • La Journée Olympique et Paralympique le 23 Juin.

Plus d'informations sur le site départemental de l'UNSS

Génération 2024

Qu’est-ce que ce label génération 2024

Une reconnaissance de l’engagement de l’école dans l’EPS, dans le sport scolaire et dans l’éducation aux valeurs de citoyenneté, aux valeurs de l’olympisme et du paralympisme.

Objectifs de cette labellisation

  • Développer les passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif pour encourager la pratique physique et sportive de tous les jeunes et notamment les jeunes en situation de handicap. Le label permet leur valorisation.
  • Dynamiser le projet d’école en intégrant l’éducation aux valeurs de la République et aux principes de l’Égalité, de l’inclusion des personnes en situation de handicap, de l’éco-citoyenneté et de la lutte contre les discriminations. Par ailleurs, cette labellisation peut s’inscrire dans la mise en oeuvre du parcours d’éducation à la santé, du parcours citoyen, du parcours avenir, ou encore des organisations pédagogiques pluridisciplinaires et des cycles 3 (CM1, CM2, 6éme) sur le bassin de collège-écoles. Des activités artistiques et culturelles peuvent également être envisagées en complément et en cohérence avec les activités sportives retenues.

Quels engagements de l’école?

Un engagement limité à 3 années.
Un préalable: enseigner l’EPS en respectant les horaires officiels fixés par les programmes.
Avoir une association sportive (USEP) dans l’école ou s’engager à la créer.
Être ouvert au développement de liens, de passerelles entre l’école, l’association USEP d’école et le monde sportif (clubs locaux, UNSS du collège de secteur).
Participation impérative à 3 temps forts: Journée Nationale du Sport Scolaire (septembre) la semaine Olympique et Paralympique (début février), la journée de l’Olympisme (23 juin).

L'école des Pommaries d'Annecy est une de nos premières écoles labellisées depuis le printemps 2019 en Haute-Savoie. Plus d'informations sur ce Label Génération 2024 de l'école des Pommaries.

Liste des labellisations des écoles et établissements en Haute-Savoie

Terre de jeux 2024

Trois nouvelles communes labellisées « Terre de Jeux 2024 »
La liste des collectivités labellisées « Terre de Jeux 2024 » en Haute-Savoie s'agrandit ! Le 26 février, "Paris 2024" a ainsi dévoilé le nom des nouvelles communes qui participeront aux temps forts des Jeux sur leurs territoires respectifs.
En Haute-Savoie, Magland, Mont-Saxonnex et Scionzier rejoignent l'aventure, après avoir effectué une demande de labellisation, témoignant de leur volonté de mettre encore plus de sport dans le quotidien de leurs habitants.

Liste des collectivités labellisées sur le département.