Le carré régalien dans l'académie de Grenoble

Depuis la rentrée 2021, chaque rectorat est doté d’un carré régalien pour identifier et coordonner son action autour de quatre domaines stratégiques.

Qu'est-ce que le carré régalien ?

À la suite du Grenelle de l’éducation, le ministre de l’Éducation nationale a souhaité l’installation d’un "carré régalien" dans chaque rectorat.

Une organisation des ressources est ainsi mise en place sous l'appellation de "carré régalien" pour améliorer la réponse publique dans quatre domaines stratégiques : protection et promotion des valeurs de la République, lutte contre la radicalisation et dérives sectaires (contient les enjeux liés à la lutte contre les communautarismes et la prévention des dérives sectaires), lutte contre les violences scolaires et lutte contre le harcèlement/cyberharcèlement.

A l'échelle nationale, des référents sont chargés de coordonner ces différents axes. Dans chaque rectorat, un coordinateur est chargé de mettre en lien les équipes dédiées en assurant un suivi attentif des signalements et en apportant une réponse rapide à toute amorce de conflit.

Dans l'académie de Grenoble, le domaine « Lutte contre la radicalisation » contient aussi, en plus des enjeux cités ci-dessus, le suivi de l’Instruction en Famille (IEF) et de l’enseignement Hors Contrat (HC).

Quatre objectifs

Le carré régalien poursuit quatre objectifs :

  • Informations aux personnels : chaque professeur ou membre de la communauté éducative peut être informé des dispositifs de protection en place et clarifier les procédures en cas de gestion de situations liées aux quatre axes ;
  • Protection fonctionnelle : mise en place systématique de la protection fonctionnelle en cas d’agression d’un personnel ;
  • Traitement des situations : l’institution apporte une réponse rapide à toute amorce de conflit grâce à un suivi plus fin des faits établissements/écoles ;
  • Suivi des cas : l’institution puisse accompagner les dépôts de plainte.
carré régalien

Le carré régalien au sein de l'académie de Grenoble

Au sein de l'académie de Grenoble, la coordination du carré régalien permet aux équipes encadrant les quatre axes du carré :

  • de croiser leurs expertises et permettre une prise en charge collective et rapide
  • dans la perspective d'un temps plus long, de définir des actions de prévention, de sensibilisation et de formation.

Quelles que soient leurs natures, le portail d’entrée de toutes les situations doit le plus systématiquement possible passer par l’application « Faits établissement » via le portail ARENA et/ou auprès des DSDEN (si vous n'avez pas l'application).

La coordination du Carré Régalien

La coordination et l'animation du carré régalien sont confiés à Samuel VITEL, directeur de cabinet de Mme la Rectrice.

Au-delà des traitements effectués par les différents référent et leurs équipes (accompagnés par les DSDEN de chaque département), il arbore une vision générale de tous les signalements. Celle-ci lui permet de traiter les situations de manière transversale pour réagir efficacement, en déclenchant par exemple des groupes d’intervention, des formations d’initiatives locales (FIL). Il veille également, quand il est nécessaire :

  • au traitement des situations de manière transversale en mobilisant par exemple des groupes d’intervention spécifiques ou des formations d’initiatives locales (FIL)
  • à l’accompagnement des personnels et des établissements.
  • aux conventions avec les différents partenaires (justice, police, gendarmerie …)

Respect des valeurs de la République

La référente académique s'assurant du respect des valeurs de la république est Nathalie Reveyaz, IA/IPR Histoire Géographie. Elleet son équipe se donnent pour objectif de faire partager et comprendre les valeurs de liberté, égalité, fraternité, laïcité, citoyenneté, culture de l'engagement et lutte contre toutes les formes de discrimination, de racisme, d'antisémitisme ainsi que l'ensemble des fondements de la vie démocratique issus des principes universels des droits de l'Homme.

Contact eavr@ac-grenoble.fr

Plus d'informations et de ressources

Prévention des violences

Le référent académique s'assurant de prévenir les violences est Vincent DUPAYAGE, CTEVS conseiller technique établissements et vie scolaire auprès de madame la rectrice. Ses trois grandes missions sont :

  • d'assurer un suivi systématique des faits de violence et de harcèlement signalés par les écoles et établissements et de leur traitement ;
  • d'élaborer la convention départementale Justice / Éducation nationale signée par le DASEN ;
  • d'adapter et de renforcer les liens avec tous les acteurs du territoire : collectivités territoriales, caisses d'allocations familiales, associations, acteurs de la politique de la Ville, représentants institutionnels.

Contact : xx

DOCUMENTS

 

Lutte contre la radicalisation

Lutte contre la radicalisation et les enjeux relatifs aux communautarismes, prévention de toutes dérives sectaires

La référente académique s'assurant de prévenir toute forme de radicalisation est Stéphanie CARNEIRO, directrice de cabinet adjointe de madame la rectrice. Elle travaille en lien avec Pierre-Yves PÉPIN, IA-IPR EVS sur les dérives sectaires.

Contact xx

Plus d'informations sur la page nationale concernant la prévention de la radicalisation et les ressources de prévention contre la radicalisation.

 

Lutte contre le harcèlement

Le référent académique s'assurant de lutter contre le harcèlement et de superviser le programme Phare est Lionel JEANNERET, IA-IPR EVS

Contact : xx
Contacts programme PH@Re : xx

Documents ?

Plus d'informations sur la page Non au harcèlement.

 

Mise à jour : mars 2022