La Haute-Savoie offre une grande diversité de pratiques sportives traditionnelles et plus spécifiques, liée à son environnement (activités de montagne, aériennes et nautiques). Dans notre département, 93 disciplines agréées par l’Etat fédèrent 235000 licenciés (dont 50% de jeunes) adhérant à 2100 clubs, eux-mêmes organisés autour de 69 comités départementaux. Ce nombre de licenciés est doublé par les pratiques dites libres (hors clubs) dans des disciplines telles que le ski, le cyclisme, la course à pied, les activités nautiques ou encore la randonnée en montagne par exemple.

L’objectif majeur des politiques publiques en faveur du développement du sport est l’augmentation du nombre de pratiquants, plus particulièrement ceux éloignés de la pratique sportive, dans un cadre sécurisé.

L'agence nationale du sport - A.N.S 

Dans un nouveau modèle partenarial entre les différents acteurs du sport, l’Etat soutient l’action des clubs et comités sportifs afin de développer le sport pour tous.
Les crédits de l’agence visent également au soutien à la performance sportive par une aide aux sportifs à fort potentiel et aux fédérations axées sur le haut niveau.
L’ ANS soutient également certains projets d’équipements sportifs. Elle s’engage aussi dans le plan France Relance pour venir en aide aux associations touchées par les conséquences de la crise sanitaire liée à la COVID-19.

CAMPAGNE DE SUBVENTIONS 2022

La campagne Emploi 2022 est ouverte du 25 mars au 15 mai 2022, date de clôture de dépôt des demandes de subvention emploi sur  compte asso 
Vous trouverez toutes les informations nécessaires dans la note départementale :

Pour information, une campagne dans le cadre du plan de prévention des noyades et développement de l'aisance aquatique est également ouverte jusqu'au 30 juin 2022.
Une campagne apprentissage aura lieu du 1er juillet au 11 septembre 2022.
D'autres crédits régionaux sont prévus pour le déploiement des projets sportifs territoriaux.

Plus d'info sur le site de la Préfecture 

Sport santé

Inscrite dans le plan national de santé publique « Priorité Prévention » et dans la perspective de l’héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, la Stratégie Nationale Sport Santé porte l’ambition de (re)mettre les Français en mouvement sur tous les territoires, de déployer des pratiques adaptées accessibles et encadrées, et de faire reconnaître pleinement le rôle majeur des Activités physiques et sportives pour la santé physique et mentale de chacun.
La Stratégie Nationale Sport Santé 2019-2024 s’articule autour de 4 axes :

  • La promotion de la santé et du bien-être par l’activité physique et sportive
  • Le développement et le recours à l’activité physique adaptée à visée thérapeutique
  • La protection de la santé des sportifs et le renforcement de la sécurité des pratiquants
  • Le renforcement et la diffusion des connaissances

Un appel à projets annuel national des maisons du sport et de la santé est diffusé sur le site gouvernemental.

Savoir rouler à Vélo

Dans le cadre du dispositif national Savoir Rouler à Vélo, le Service départemental à la jeunesse, à l’engagement et aux sports de Haute-Savoie et les acteurs départementaux, ont rédigé une charte départementale du SRAV.
Elle pour objet de préciser et d’établir des préconisations dans la mise en œuvre du SRAV. Elle s’appuie sur la démarche nationale disponible sur le site sports.gouv.fr

La charte traduit les engagements des partenaires. Elle est le fruit d’un diagnostic partagé des acteurs locaux pour répondre à un objectif commun : promouvoir la pratique du vélo en toute sécurité. 

Sport et handicaps

Depuis 2005 la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées apporte un cadre législatif précis en rendant obligatoire l’accès aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens ainsi que le plein exercice de sa citoyenneté. L’Etat  conduit depuis 2003 une politique volontariste afin que le sport soit un outil de promotion individuelle, d’intégration sociale et professionnelle favorisant la santé et l’autonomie des personnes en situation de handicap. L’accès aux pratiques sportives et aux activités physiques de leur choix est une priorité.

La mission sport et handicaps du SDJES est de contribuer au développement des activités physiques et sportives en direction des personnes en situation de handicap au sein des associations sportives. Pour certaines personnes le sport est souvent l’un des premiers vecteurs de rééducation fonctionnelle, pour d’autres il s’agit d’un outil favorisant l’autonomie. Le SDJES s’appuie sur un réseau pour être au plus près  du territoire et des usagers et répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.

Les comités départementaux de sport adapté et handisport  et sensoriel oeuvrent dans ce sens auprès des personnes en situation de Handicap. Ils travaillent en partenariat avec les clubs, les comités départementaux des disciplines délégataires ainsi qu'avec les établissements
spécialisés (IME, IMPro, ESAT, Foyer…) et les partenaires publics (Conseil Départemental, Education Nationale, communes).

Équipements sportifs : subventions Agence Nationale du Sport

Campagne 2023 : « Plan de 5000 terrains de sport de proximité ».

Dans la perspective de l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 en France et de son héritage, le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques a chargé l’Agence Nationale du Sport de lancer un plan d’aide à l’investissement dénommé : « Plan de 5000 terrains de sport de proximité ».

Son objectif est de financer la construction et/ou la requalification d’équipements sportifs de  proximité et/ou l’acquisition d’équipements sportifs mobiles.

Quelques exemples d’équipements concernés : plateaux multisports avec ou sans piste d’athlétisme, plateaux de fitness, parcours de sport-santé connectés, terrains de basket 3x3, terrains de hand 4x4, terrains de foot 5x5, terrains de futsal extérieurs, terrains d’AirBadminton, terrains de tennis, terrains de padel, terrains de squash, mini terrains de baseball, mini terrains de hockey sur gazon, mini terrains de rugby à 5, mini pistes d’athlétisme, tables de tennis de table extérieures, tables de teqball extérieures, skate-parks, street workout, pumptracks, blocs d’escalade, box/containers favorisant les pratiques sportives extérieures et les sports de nature à caractère non commercial, bassins mobiles d’apprentissage de la natation et les bassins flottants en milieu naturel, etc.


Pour déposer un dossier vous trouverez ci-joint :

  • la note synthétique sur le volet régional du Plan 5000 terrains de sport ;
  • le formulaire équipements sportifs de proximité ;
  • la liste des pièces ANS-Equipements sportifs de proximité (p 56 de la Note de service 2023 Plan 5000 terrains de sport) ;
  • le modèle de convention relative à l’utilisation et à l’animation des équipements sportifs de proximité (p 40 de la Note de service 2023 Plan 5000 terrains de sport).

Le dossier complet est à envoyer par courrier au Service Départemental à la Jeunesse, à l’Engagement et aux Sports en un exemplaire original, accompagné d'une version numérique incluant le formulaire équipements sportifs de proximité en version excel.

Une fois le dossier complet, la direction régionale vous transmettra un accusé de réception vous permettant de commencer les travaux éligibles au titre de cette enveloppe sans préjuger de l'attribution d'une subvention.

Contact : sebastien.thevard@ac-grenoble.fr

Adresse pour l’envoi du dossier :
Service Départemental à la Jeunesse, à l’Engagement et aux Sports
Direction des Services Départementaux de l'Education Nationale de la Haute-Savoie
Cité administrative
7 rue Dupanloup - 74040 Annecy Cedex

Pour toute autre demande de subvention d'équipement consulter le site de l’Agence Nationale du Sport : https://www.agencedusport.fr/presentation-equipements-sportifs

Sport nature

La Haute-Savoie comporte de nombreux sites de pratiques dans lesquels différentes activités sont amenées à coexister. En matière de sport de nature, l’Etat contribue à la construction d'une approche stratégique des conditions d'organisation et de développement des sports de nature notamment par :

  • le recensement des espaces et sites de pratique
  • l'observation et l'analyse des situations
  • le conseil aux acteurs locaux et la mise en place de formations des professionnels.

Pour plus d’informations, consultez la page dédiée : « formations et examens »

Pour déclarer un problème sur un site de pratique de sport de nature ; accès, signalétique, sécurité, vous pouvez vous rendre sur le site sentinelle

Pour plus d’informations :  site sport de nature.gouv et site sports.gouv.

 

Mise à jour : janvier 2023