Le département de Haute-Savoie offre une grande diversité de pratiques et compte près de 235 000 licenciés sportifs dans les fédérations reconnues par l'Etat au sein de plus de 2100 clubs affiliés. Ce qui en fait le premier département français en nombre de licenciés par rapport à sa population.

Enfin, plus de 200 000 personnes ont une pratique libre, hors clubs, en Haute-Savoie, dans des disciplines telles que le ski, le cyclisme, la course à pied, les activités nautiques ou encore la randonnée en montagne par exemple.
L’objectif majeur des politiques publiques de développement du sport vise à accroitre le nombre de pratiquants sportifs dans un cadre sécurisé.

L’A.N.S agence national du sport

Dans un nouveau modèle partenarial entre les différents acteurs du sport, l’Etat soutient l’action des clubs et comités sportifs afin de développer le sport pour tous.
Les crédits de l’agence visent également au soutien à la performance sportive par une aide aux sportifs à fort potentiel et aux fédérations axées sur le haut niveau.
L’ ANS soutient également certains projets d’équipements sportifs. Elle s’engage aussi dans le plan France Relance pour venir en aide aux associations touchées par les conséquences de la crise sanitaire liée à la COVID-19.

Pour plus d'informations: site de l'ANS  & Sport pour tous

Sport nature

La Haute-Savoie comporte de nombreux sites de pratiques dans lesquels différentes activités sont amenées à coexister. En matière de sport de nature, l’Etat contribue à la construction d'une approche stratégique des conditions d'organisation et de développement des sports de nature notamment par :

  • le recensement des espaces et sites de pratique
  • l'observation et l'analyse des situations
  • le conseil aux acteurs locaux et la mise en place de formations des professionnels.

Pour plus d’informations, consultez la page dédiée : « formations et examens »

Pour déclarer un problème sur un site de pratique de sport de nature ; accès, signalétique, sécurité, vous pouvez vous rendre sur le site sentinelle

Pour plus d’informations :  site sport de nature.gouv et site sports.gouv.
 

Sport santé

Inscrite dans le plan national de santé publique « Priorité Prévention » et dans la perspective de l’héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, la Stratégie Nationale Sport Santé porte l’ambition de (re)mettre les Français en mouvement sur tous les territoires, de déployer des pratiques adaptées accessibles et encadrées, et de faire reconnaitre pleinement le rôle majeur des Activités physiques et sportives pour la santé physique et mentale de chacun.
La Stratégie Nationale Sport Santé 2019-2024 s’articule autour de 4 axes :

  • La promotion de la santé et du bien-être par l’activité physique et sportive
  • Le développement et le recours à l’activité physique adaptée à visée thérapeutique
  • La protection de la santé des sportifs et le renforcement de la sécurité des pratiquants
  • Le renforcement et la diffusion des connaissances

Un appel à projets annuel national des maisons du sport et de la santé est diffusé sur le site gouvernemental.

Sport et handicaps

Depuis 2005 la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées apporte un cadre législatif précis en rendant obligatoire l’accès aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens ainsi que le plein exercice de sa citoyenneté. L’Etat  conduit depuis 2003 une politique volontariste afin que le sport soit un outil de promotion individuelle, d’intégration sociale et professionnelle favorisant la santé et l’autonomie des personnes en situation de handicap. L’accès aux pratiques sportives et aux activités physiques de leur choix est une priorité.

La mission sport et handicaps du SDJES est de contribuer au développement des activités physiques et sportives en direction des personnes en situation de handicap au sein des associations sportives. Pour certaines personnes le sport est souvent l’un des premiers vecteurs de rééducation fonctionnelle, pour d’autres il s’agit d’un outil favorisant l’autonomie. Le SDJES s’appuie sur un réseau pour être au plus près  du territoire et des usagers et répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.

Les comités départementaux de sport adapté et handisport  et sensoriel oeuvrent dans ce sens auprès des personnes en situation de Handicap. Ils travaillent en partenariat avec les clubs, les comités départementaux des disciplines délégataires ainsi qu'avec les établissements
spécialisés (IME, IMPro, ESAT, Foyer…) et les partenaires publics (Conseil Départemental, Education Nationale, communes).

Équipements sportifs

Les équipements sportifs ouverts au public, à titre gratuit ou onéreux, doivent être recensés à l’exception de ceux relevant du ministère de la défense. Tout propriétaire d’un équipement sportif est donc tenu d’en faire la déclaration à l’administration en vue d’actualiser le recensement des équipements. Le recensement des équipements sportifs est accessible à tous en ligne : site sports.gouv
 
Les propriétaires d’équipements doivent déclarer en ligne leurs équipements sportifs : déclaration en ligne