Du fait de la charge émotionnelle pouvant entourer à cette démonstration, la participation des élèves a été laissée à l’appréciation des familles. Cependant 90% de nos élèves de 1ère étaient spectateurs. 60 élèves du lycée hôtelier François Bise étaient présents ainsi que 300 élèves du lycée Guillaume Fichet

Monsieur le sous-préfet de l’arrondissement de Bonneville, a pris la parole pour sensibiliser le jeune public à cette opération, rappelant que les chiffres de l’accidentalité chez les 14/24 ans en Haute-Savoie étaient en augmentation.

Les trois démonstrations ont permis d’illustrer :

  • L’évaluation de la distance de freinage par des lycéens, à 25, puis à 50 km à l’heure.
  • Une collision entre un piéton et un automobiliste, reproduite d’après un fait réel, (comme il a été souligné), a fortement impressionné le public. Le mannequin d’un poids de 50 kilos, a été projeté en l’air, sa tête est venue percuter le pare brise pour briser au moment de l’impact, il n’a pas été difficile pour nos élèves d’imaginer que la violence du choc ait pu entrainer le décès du piéton.
  • Enfin le choc entre un cyclomotoriste et une voiture à 50 km à l’heure a été encore plus impressionnant, le pare brise du véhicule a là aussi été brisé après avoir heurté la tête du mannequin.

Les proviseurs des lycées polyvalent Guillaume Fichet et hôtelier François BISE tiennent à remercier sincèrement la préfecture de Haute Savoie, la mairie de Bonneville pour son étroite collaboration, les services techniques de la ville pour leur implication dans cette action de sensibilisation, ainsi que toutes les personnes qui ont collaboré à l’organisation de cet évènement.

Cette collaboration inédite entre les lycées Bise et Fichet, permettra, espérons le, de modifier les comportements de nos élèves et de sauver des vies chez les 14/24 ans de Haute Savoie.